Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook

Choisir son diffuseur d’huiles essentielles

Choisir son diffuseur d’huiles essentielles

Vous souhaitez diffuser des huiles essentielles chez vous ? Pour le plaisir du nez, ou pour vous faire du bien (physiquement et émotionnellement) ?
C’est une très bonne idée !


Il va vous falloir deux choses donc :
– des huiles essentielles (seule ou en synergie)
– un diffuseur d’huiles essentielles.

 

Dans cet article, je vais vous présenter les différents types de diffuseurs qu’il existe, qui ont tous des points forts et des points faibles, pour vous aider à choisir celui qui vous conviendra le mieux en terme d’utilisation.

 

Ces diffuseurs sont de 4 types :
– à micro diffusion
– à ultrasons
– à ventilation
– à résistance chauffante

 

 

Les diffuseurs à micro-diffusion – ou par nébulisation.

Ils ne diffusent que des huiles essentielles (pas d’eau).


Principe de fonctionnement :
Ils utilisent de l’air pulsé à forte vitesse pour faire éclater l’huile essentielle en petites particules/gouttelettes qui seront alors diffusés.

 

Avantage :
– le meilleur pour l’aromachologie et la diffusion de façon générale car les qualités de l’huile essentielle sont préservées
– ces diffuseurs peuvent être utilisés dans de grandes surfaces (jusqu’à 100m²).

 

Inconvénients :
– la verrerie est un peu plus fragile dans ces appareils, donc il faut faire attention à l’usage et au nettoyage.
– ils sont un peu plus bruyants (dans tous les cas, avec ce genre d’appareil, on ne prévoit pas de la diffusion enn continu car les huiles essentielles sont pures)
– ces dispositifs sont plus couteux.

 

 

Les diffuseurs d’huiles essentielles par brumisation.

Avec ce genre de diffuseur, il faut mélanger les huiles essentielles, ou la synergie, dans de l’eau.


Principe de fonctionnement :
Une pastille qui vibre à très haute fréquence dans le fond du diffuseur transforme l’eau une fine brume qui se dégage du diffuseur, emportant les molécules des huiles essentielles dans l’atmosphère.

Avantage :
– bien pour installer une ambiance zen.
– ces diffuseurs sont moins bruyants, et produisent un petit bruit proche d’un clapotis.
– permet de couvrir une surface de 30 à 40m².

Inconvénients :
– la diffusion est moins efficace, du fait du mélange dans l’eau, du coup il faut des diffusions prolongées, mais de ce cas avec des risques de saturation en composés organiques volatiles, ce qui peut devenir irritant.

 


Les diffuseurs d’huiles essentielles par ventilation.

Principe de fonctionnement :
Un support neutre est imbibé d’huiles essentielles, puis un flux d’air froid vient « arracher » de fines molécules avant de les disperser.

Avantage :
– silencieux et très simple d’utilisation
– permet de contrôler et personnaliser la diffusion plus facilement qu’avec les autres diffuseurs.
– peu couteux.

Inconvénients :
– les molécules sont tellement fines qu’elles disparaissent assez rapidement dans l’atmosphère.
– limité aux très petites surfaces – on est plutôt sur une utilisation « personnelle ».
– en général peut esthétique, en plastique.

 

 

Les diffuseurs d’huiles essentielles par chaleur douce.

Principe de fonctionnement :
Les huiles essentielles sont chauffées à basse température (moins de 40°C) ce qui permet leur diffusion.

Avantage :
– silencieux et très simple d’utilisation
– peu couteux.

Inconvénients :
– limité aux très petites surfaces.
– attention à la fiabilité de la résistance de façon à ce que la température ne monte pas au-dessus de 40°C.
– dégradation éventuelle de la qualité des huiles essentielles.
– Attention à la fiabilité de la résistance : il faut faire attention que les diffuseurs ne chauffent pas les huiles essentielles à plus de 40°C – dégradation éventuelle de la qualité des huiles essentielles.

Laisser un commentaire

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook

Choisir son diffuseur d’huiles essentielles

Laisser un commentaire